Connexion à la nature : vivre les saisons avec les enfants

Connecter l’enfant à la nature pour développer ses sens !

Dans son livre « Les Lois Naturelles De L’Enfant », Céline Alvarez parle de la différence entre la manière dont un enfant vit et perçoit les saisons selon qu’il vive à la campagne ou à la ville. Nous allons évidemment parler ici de notre besoin de contact avec la nature.

Enfants en contact avec la nature pour développer leurs sens

 

Céline Alvarez explique que les enfants de la ville apprennent les saisons comme on apprend une langue étrangère à l’école. C’est-à-dire totalement hors contexte !

 

Ils n’en perçoivent que quelques éléments, souvent négatifs : le froid, la pluie, la chaleur, l’humidité. Sans en saisir les nuances, les odeurs, les bruits caractéristiques.

 

Et si, comme moi, tu as grandi en ville alors cela doit avoir du sens pour toi aussi.

 

Si nous schématisons, pour un enfant de la ville :

  • L’automne, c’est le stress de la rentrée.
  • L’hiver, c’est le Père Noël et le froid.
  • Le printemps, c’est enlever les vestes pour aller jouer dans la cour !
  • Et l’été, c’est la chaleur et la liberté.

 

En soi ce n’est pas mauvais mais c’est une perception biaisée et seulement partielle des saisons. L’enfant de la ville à côté de pas mal de belles choses de la nature : les fleurs, les fruits, les feuilles, le chant des oiseaux quand nous commençons à ouvrir les fenêtres au printemps…

 

Connecter l’enfant à la nature pour développer ses sens

Céline Alvarez explique que le cerveau ne comprend pas ce qu’il ne vit pas. Aucune image ou description des saisons ne peut remplacer la découverte sensorielle qu’un enfant fait des saisons et de la nature. Il a besoin de les vivre (avec ses sens !) pour se rendre de ce que sont réellement les saisons.

 

L’auteure compare cela à un étudiant qui passe 1 mois dans un pays anglo-saxon, qui vit la langue et la culture, immergé à 100%. Ce qui est incroyable c’est que cet étudiant apprendra beaucoup mieux l’anglais en 1 mois d’immersion qu’en 8 ans d’anglais sur les bancs de l’école !

Personnellement, cette analogie me parle d’autant plus que cela m’est arrivé en allant passer 1 mois à Cambridge, en Angleterre, lorsque j’avais 20 ans.

 

Les cours d’école manquent d’arbres !

Ce passage du livre « Les Lois Naturelles de l’enfant » est avant tout une critique des cours d’école qui sont souvent dépourvus de verts. Elles sont hyper bétonnées et emmurées.

 

Pourtant, nous le savons, le contact avec la nature apaise. Il galvanise. Il suffit de voir un enfant de la ville passé une journée dans la nature pour s’en rendre compte, n’est-ce pas ?!

 

Emmenons les enfants de la ville en pleine nature

Évidemment je ne dis pas ici que nous devrions tous aller vivre à la campagne ou au milieu de la nature 🙂 Mais lorsque nous vivons en ville, nous pouvons essayer d’offrir à nos enfants une vision plus juste et claire de ce que sont les saisons et un contact fréquent et plus direct avec la nature.

 

Rappelons-nous que la pluie, le froid, le vent… cela ne dérange que nous, les adultes 🙂 Une bonne douche en rentrant, les habits tout cra-cra dans la machine à laver et c’est réglé !

 

Cyrielle

 

** Si tu souhaites acheter le livre « Les Lois Naturelles De L’Enfant » de Céline Alvarez, je t’invite à cliquer ci-dessous pour faire ta commande sur Amazon. Si tu passes par ce lien, je toucherai 5% de commission de la part d’Amazon, ce qui n’augmente en rien le montant de ta commande. Je t’en informe car j’aime la transparence

 

>> Si la pédagogie Montessori t’intéresse, je t’invite à découvrir l’imagier de Balthazar – Montessori pour ton enfant. Le mien l’adore !!

Cyrielle d'Horizons famille

A la naissance de mon fils en 2015, je découvre la pédagogie Montessori et son monde de bienveillance. Déclic ! Je suis convaincue des bienfaits de l'approche Montessori, de l’éducation positive et​ du maternage proximal. Ici, je partage avec toi mon expérience de maman et mes connaissances (diplômée par l'AMI - Association Montessori Internationale).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *