3 idées pour favoriser la motricité libre de son enfant

Je partage dans cet article 3 idées pour favoriser la motricité libre des enfants. La motricité libre c’est lui offrir la possibilité de se développer de manière autonome sur le plan moteur. Cela va notamment favoriser sa confiance en soi et son autonomie.

motricité libre de son enfant

 

Avant de commencer, si tu souhaites connaître les bénéfices de la motricité libre, je t’invite à lire cet article : Comment développer la motricité libre de l’enfant ?

 

Parlons ici de 3 manières de pratiquer la motricité libre avec un enfant.

 

1/ La motricité libre… au parc et dans les aires de jeux

Les parcs, les squares sont des espaces conçus pour les enfants, pour leur sécurité… et donc pour leur liberté. Le parc doit être selon moi un espace de liberté (de mouvements) pour l’enfant.

D’abord, l’enfant doit pouvoir monter seul sur les jeux qu’il a choisi. Ce n’est donc pas le parent qui lui propose (ou lui impose !) les jeux. De plus, l’adulte ne devrait pas aider l’enfant à monter sur tel ou tel jeu car celui-ci est trop petit.

L’enfant vivra la frustration (naturelle) de ne pas pouvoir monter sur certains jeux, mais cela lui permet de découvrir les limites de son corps et de ses capacités. De plus, cela peut l’amener à observer les grands le faire et à se montrer persévérant (un jour je saurai le faire !).

Le rôle de l’adulte se limite à assurer la surveillance de l’enfant, tout en lui laissant cette liberté de mouvements dont il a tant besoin. C’est donc simplement lorsque l’enfant le demande que l’adulte peut le soutenir d’un regard ou d’un sourire encourageant lui indiquant « Je sais que tu peux y arriver seul ».

 

2/ Limiter la poussette pour favoriser la motricité libre de l’enfant

La poussette vient clairement entraver la motricité libre d’un enfant. Il y est attaché et n’est pas libre de ses mouvements.

Il est donc important de limiter les temps passés en poussette et de leur donner plutôt l’habitude de marcher avec nous… mais sans jamais les forcer non plus, ni les presser. Essayons de marcher à leur rythme (le nôtre est bien trop soutenu pour eux !). Nous devons donc être à l’écoute de l’enfant.

Pour se rendre à la boulangerie ou au square… on y va à pied ! L’idée est de laisser carrément la poussette à la maison afin qu’il n’est pas d’autres options que la marche. Car si nous proposons trop souvent l’option poussette, l’enfant va y trouver un certain confort et d’y habituer !

 

3/ Aménager et adapter sa maison pour renforcer la motricité libre de l’enfant

Nous pouvons faire de nombreux aménagements dans notre maison ou appartement pour favoriser la motricité libre et autonome de l’enfant.

Dans la salle de bain, l’enfant doit pouvoir accéder au lavabo seul, grâce à un marche pied par exemple.

Dans la cuisine, il doit pouvoir monter et descendre seul de sa chaise haute.

Dans les escaliers (s’il y en a), nous pouvons prévoir un tapis qui évite les glissades et accidents afin que l’enfant puisse monter et descendre seul. Les escaliers sont un merveilleux terrain de jeu pour libérer la motricité de l’enfant. Evidemment, on oublie les barrières : faisons-lui confiance.

Dans la chambre de l’enfant, nous pouvons disposer un lit au sol, façon montessori. Un lit qui lui donne un accès libre (il y aller et en sortir seul, sans l’intervention de l’adulte).

Globalement, l’idée est de faire en sorte que notre enfant puisse accéder seul, partout, sans notre aide.

 

Les bienfaits de la motricité libre

Pour permettre à l’enfant d’évoluer en motricité libre, il y a tout un tas de petites choses à mettre en place à la maison, et des habitudes à instaurer au quotidien dans nos comportements d’adultes.

La motricité libre a de grandes vertus : elle favorise la capacité de l’enfant à prendre des initiatives, elle développe sa capacité à trouver des solutions seul, et enfin elle favorise son autonomie et sa confiance en soi.

 

Dis-moi ce que tu as mis en place chez toi par exemple (ou ailleurs!) pour favoriser la motricité libre de ton enfant ou tes enfants.

 

>> Tu peux télécharger gratuitement le Livret sur la Motricité Libre si tu souhaites l’appliquer au quotidien avec ton enfant (0-3 ans) : clique ici pour le recevoir par email.

 

Cyrielle

Cyrielle d'Horizons famille

A la naissance de mon fils en 2015, je découvre la pédagogie Montessori et son monde de bienveillance. Déclic ! Je suis convaincue des bienfaits de l'approche Montessori, de l’éducation positive et​ du maternage proximal. Ici, je partage avec toi mon expérience de maman et mes connaissances (diplômée par l'AMI - Association Montessori Internationale).

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Rabergeau dit :

    Bonjour je voulais savoir quelle poussette et quelle chaise haute avez vous acheté ? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *