Éduquer sans crier, ni punir (en appliquant la parentalité bienveillante)

Éduquer sans crier ni punir nos enfants… Plus facile à dire qu’à faire ! Tu connais la parentalité positive et bienveillante, mais tu N’ARRIVES PAS à l’appliquer concrètement ?

Éduquer sans crier, ni punir (en appliquant la parentalité bienveillante)

Éduquer sans crier ni punir

La base de la base (!) pour éduquer sans crier ni punir nos enfants, c’est de prendre du recul par rapport à l’éducation traditionnelle. Pas chose simple que de remettre en cause l’éducation de nos parents, n’est-ce pas ? De fait, nous reproduisons ce schéma éducatif (pourtant nocif) sans nous poser de questions. C’est le mode « pilote automatique » qui est enclenché.

Pour prendre un peu de hauteur, il est essentiel d’agir avec conscience. De se poser les bonnes questions :

  • Est-ce que ça ME correspond vraiment de crier sur mon enfant ?
  • Quelles valeurs je souhaite transmettre à mon enfant ?
  • Est-ce qu’à travers mon comportement, je lui transmets bien ces valeurs ?

Pour être capable d’agir en conscience, il faut profondément changer de regard sur l’éducation, sur l’enfant et sur la relation parent-enfant. Cela ne suffit PAS d’appliquer quelques astuces par ci, par là. Il faut commencer par la base.

 

Se défaire des idées reçues sur l’éducation et les enfants

Pour justement changer de regard sur l’éducation, il faut se défaire de nos idées reçues.

Une idée reçue c’est une idée que l’on a reçue de la part de notre famille, de nos amis, de la société… et que l’on a jamais remise en cause. Que l’on n’a jamais questionnée.

Et nous sommes remplis d’idées erronées sur les enfants : l’enfant manipulateur, la supériorité de l’adulte sur l’enfant, le rapport de conflit entre parent et enfant, le besoin de crier et punir pour se faire respecter, etc.

C’est précisément ces notions éronnées dont nous devons nous débarrasser. C’est changer notre façon de penser pour changer durablement nos comportements.

Moi aussi, je les avais ces idées reçues en tête ! Et puis je m’en suis détachée en m’informant sur la parentalité positive et bienveillante, en me formant à la pédagogie Montessori. Cette nouvelle vision de l’éducation m’a ouvert les yeux. Elle a tout changé pour moi !

 

Un Petit Carnet sur Les 6 Idées Reçues Sur L’Éducation

J’ai préparé un Petit Carnet sur Les 6 Idées Reçues Sur L’éducation. Pour remettre en cause ces préjugés sur les enfants qui nous bloquent et nous empêchent d’avancer sur le chemin de la bienveillance. Qui nous empêchent d’éduquer sans crier ni punir.

Ce Petit Carnet va t’aider à porter un nouveau regard sur ton enfant et à changer ton comportement avec lui. Tu vas comprendre à quel point l’enfant est un être qui mérite toute notre attention, tout notre respect, toute notre bienveillance. La vraie bienveillance qui vient du cœur. Et quand tu le verras agir de telle ou telle manière, inappropriée ou pas, tu comprendras mieux pourquoi il agit ainsi et tu sauras mieux l’accompagner dans ces moments-là.

 

Ce Carnet est gratuit et téléchargeable (PDF) dès maintenant.

Obtenir le Carnet (gratuit) sur Les 6 Idées Reçues Sur L’Éducation, clique sur l’image ci-dessous :

Carnet (gratuit) sur Les 6 Idées Reçues Sur L'Éducation

Si l’image n’apparait pas, clique sur ce lien : http://horizonsfamille.com/carnetideesrecues

 

Cyrielle

 

=> Si ton enfant a aussi autour de 2-3 ans et que tu aimerais des conseils pour gérer ses « crises », j’ai préparé des vidéos qui peuvent t’aider !

>> CLIQUE ICI POUR RECEVOIR LES VIDÉOS PAR EMAIL <<

Cyrielle d'Horizons famille

A la naissance de mon fils en 2015, je découvre la pédagogie Montessori et son monde de bienveillance. Déclic ! Je suis convaincue des bienfaits de l'approche Montessori, de l’éducation positive et​ du maternage proximal. Ici, je partage avec toi mon expérience de maman et mes connaissances (diplômée par l'AMI - Association Montessori Internationale).

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 31 mai 2018

    […] Cet article peut également t’intéresser : Eduquer sans crier ni punir […]

  2. 19 juin 2018

    […] Cet article également peut t’intéresser : Éduquer sans crier, ni punir. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *