Rush du matin avec ton enfant : 6 astuces pour l’éviter !

Tu le connais aussi ce rush du matin ? C’est le stress total. On s’énerve et on finit en retard à l’école et au boulot !

Rush du matin avec ton enfant : 6 astuces pour l'éviter

 

« Habille-toi, range tes jouets et mets tes chaussures, on y va ! ». Tu dis ça environ 50 fois chaque matin avant de sortir ?!

Il y a 6 astuces que l’on peut mettre en place pour ne pas finir dans tous ses états et en retard chaque matin !

 

Cherchons la coopération de l’enfant avant tout

Pour que les matins soient fluides, nous allons chercher à obtenir la coopération de notre enfant, plutôt que son obéissance. Pour cela, nous devons penser long-terme : la coopération sera plus efficace à long-terme que l’obéissance.

En effet, en recherchant sa coopération, nous incitons notre enfant à réfléchir et à faire les choses par lui-même. Alors qu’avec l’obéissance, nous devrons toujours être sur son dos pour lui répéter les ordres. Il va obéir sans réfléchir, et juste pour ne pas être réprimandé ou puni.

De plus, le truc génial ici c’est qu’en même temps, nous permettons à notre enfant à développer des compétences essentielles pour lui, comme l’autonomie, la prise d’initiatives, la prise de décisions et la confiance en soi. Bref avec la coopération, nous sommes tous gagnants : parents & enfants !

 

C’est parti pour les 6 astuces à mettre en place pour éviter le rush du matin :

 

1/ Réveiller notre enfant un peu plus tôt

Pour éviter de presser notre enfant à peu près dès qu’il met en dehors du lit (!!), réveillons-le un peu plus tôt.

Car il faut savoir que plus ton enfant va se sentir pressé, plus le stress va monter en lui. Le stress va alors le paralyser. Il sera donc incapable de se montrer efficace, coopératif (ni même obéissant !).

 

2/ Donner à l’enfant une seule consigne

Le cerveau de l’enfant ne peut retenir qu’une seule information à la fois.

Il est tout bonnement inutile de lui donner plusieurs consignes car nous le noyons au milieu d’un flot d’informations trop important. Faisons court et soyons explicite.

Au lieu de lui dire :

  • Range tes jouets et mets ton manteau !

Essaye plutôt que de lui demander d’abord de ranger ses jouets. Une fois que c’est fait, tu peux lui demander de mettre son manteau. Essaies dès demain matin, la différence va te sauter aux yeux !

 

3/ Adopter une place pour chaque chose

Voici un principe fort de la méthode Montessori. Clairement, ton enfant sera plus autonome et ira plus vite s’il sait où se trouvent les choses.

Ainsi, je te suggère de tout ranger au même endroit : la vaisselle pour son petit déjeuner, son manteau, ses chaussures… Tout !

Fais également en sorte que les éléments soient à sa hauteur pour qu’il puisse y accéder sans avoir besoin de te solliciter. Il va prendre du plaisir à pouvoir faire les choses seul.

 

4/ Laisser l’enfant faire des choix

Si nous apprenons à notre enfant dès maintenant à réfléchir et à faire des choix, il saura le faire seul plus tard.

Alors oui, cela nous prend un peu de temps aujourd’hui, mais sur le long-terme, on est largement gagnant ! Sinon nous ferons toujours tout à sa place et nous déciderons toujours tout pour lui. D’une part, nous perdrons du temps sur le long-terme, et d’autre part, nous manquons l’opportunité de lui apprendre quelque chose.

Alors au début les choix sont limités (sinon cela devient vite décourageant pour lui) :

  • Tu mets les chaussures bleues ou vertes aujourd’hui ?
  • Alors maintenant que tu as mis les chaussures, à ton avis il te reste quoi à mettre pour être prêt à sortir ?

 

En lui posant ces questions, tu le mets à contribution et ils adorent ça ! Évidemment, en amont, nous aurons fait une présélection : il ne doit pas avoir le choix entre 50 tee-shirts et 80 paires de chaussures 😄 Par ailleurs, faire une présélection nous évite de nous retrouver avec un enfant qui veut s’habiller en anorak quand il fait 30 degrés dehors ou en tongs quand il pleut. 😄

 

5/ Susciter l’envie de l’enfant

L’une des clés c’est de donner envie à notre enfant quant à la suite des événements. Lui donner de passer à l’étape d’après.

Par exemple, pour l’emmener à l’école, on peut lui dire :

  • Quel ami as-tu hâte de retrouver ce matin à l’école ?
  • Par quel chemin va-t-on passer ce matin : par la mairie ou par le parc ?
  • Hey ! peut-être que sur le chemin on va rencontre le chien de Mme Dupont qui se promène !

Ou bien pour l’inciter à monter dans la voiture, on peut lui dire :

  • Quels jouets choisis-tu pour aller dans ton siège ?
  • On va mettre ta musique préférée jusqu’à l’école ?

 

6/ Utiliser le jeu avec notre enfant

J’ai gardé le meilleur pour la fin !

Le jeu, c’est le langage de l’enfant. En utilisant le jeu, nous parlons la même langue que lui. Il nous comprend bien mieux ! Et on évite le stress du matin.

  • Le premier qui a mis son manteau a gagné !
  • Le premier qui a mis ses chaussures a gagné ! (Et on fait semblant d’enfiler nos chaussures à l’envers, c’est encore plus drôle 😁)

Il faut être créatif, je te l’accorde ! On peut rajouter des difficultés :

  • On s’habille à cloche pied ou avec une main dans le dos…

On peut jouer à Jacques a dit :

  • Jacques a dit « Lave-toi les dents », « coiffe-toi les cheveux », « enfile ton pantalon »…

J’aime cette façon d’utiliser l’humour car elle replace le plaisir au coeur de notre quotidien plutôt que de laisser le stress prendre le dessus dès le matin. Et puis, elle nous permet de nous connecter à notre enfant. Lire cet article sur la puissance du rire en famille

 

En conclusion…

Essaie de garder ces éléments en tête :

Le matin c’est l’occasion d’apprendre des choses à notre enfant. Essayons de prendre chaque situation difficile comme une opportunité de transmettre des valeurs et des compétences à notre enfant comme l’autonomie, la prise de décisions, etc.

Et essayons de ne pas perdre de vue la notion de plaisir. Or, quand nous sommes stressés, nous ne percevons plus du tout ce plaisir. Pour chaque matin est un nouveau jour qui commence. Un nouveau jour à partager avec notre enfant. Prenons 2 minutes chaque matin pour se faire un câlin, remplir notre réservoir affectif, faire le plein d’amour avant de commencer la journée !

 

Cyrielle

 

>> Si tu souhaites en savoir plus sur Comment Gérer Les Crises Des Enfants De 1 à 3 ans, j’ai publié une série de vidéos qui devrait t’intéresser !

 

>> Si tu as aimé cet article, tu aimeras aussi les vidéos que je publie toutes les semaines sur la chaine YouTube Horizons famille. Près de 200 vidéos ! Tu y trouveras des réponses sur la parentalité positive & bienveillante, la pédagogie Montessori et le maternage proximal.

Cyrielle d'Horizons famille

A la naissance de mon fils en 2015, je découvre la pédagogie Montessori et son monde de bienveillance. Déclic ! Je suis convaincue des bienfaits de l'approche Montessori, de l’éducation positive et​ du maternage proximal. Ici, je partage avec toi mon expérience de maman et mes connaissances (diplômée par l'AMI - Association Montessori Internationale).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *