En quoi le matériel Montessori révèle le potentiel de l’enfant ?

Je voudrais te révéler dans cet article les 6 secrets qui rendent le matériel Montessori unique en son genre, et au service du développement de l’enfant.

matériel montessori

 

1/ Le matériel Montessori est un matériel scientifique

Maria Montessori s’est appuyée sur le matériel sensoriel de S.G. Itard et de son élève Édouard Seguin. Elle a ensuite réadapté ce matériel selon les observations qu’elle avait faites des enfants, afin qu’il corresponde à leurs besoins.

C’est ainsi qu’elle a conçu le matériel de sa pédagogie.

 

2/ Un matériel adapté à la force et à la taille de l’enfant

matériel montessori balle de préhensionLe matériel Montessori est adapté à l’enfant.

Ainsi, l’enfant peut évoluer de manière autonome, sans solliciter l’intervention de l’adulte.

Par exemple :

  • Le couteau est arrondi. Il n’a donc pas besoin de l’adulte pour lui couper ses aliments.
  • Les étagères où est exposé le matériel est bas. Il n’a pas besoin que l’adulte lui donner tel ou tel objet.
  • La balle mise à disposition du bébé lui permet une bonne prise en main (elle est appelée « balle de préhension »). Elle est adaptée à ses petites mains. Et elle ne roule pas à l’autre bout de la pièce lorsqu’il la lâche.
  • La chaise est adapté à sa taille. Il n’a pas besoin de l’adulte pour l’aider à s’asseoir. Maria Montessori dit d’ailleurs que les petites chaises et les petites tables disposées dans son ambiance (classe) ont été révélateur : d’un coup, les enfants étaient libres de leurs mouvements ! Elle pouvait alors observer leurs mouvements libres et spontanés.

L’enfant développe ainsi son autonomie. Or, c’est dans l’activité autonome qu’il peut se concentrer.

Un enfant concentré est un enfant qui se construit intérieurement. Il se nourrit sur le plan psychique.

 

3/ Le matériel est beau

Parce qu’il est esthétique, le matériel attire l’enfant. L’enfant se dirige naturellement vers lui. C’est ainsi que nait son intérêt.

Pour être beau, le matériel doit être soigné. Traité avec soin. Et bien rangé.

 

4/ Le matériel isole les concepts

matériel montessori boite couleursChaque activité Montessori comporte une seule difficulté, une seule information sur laquelle l’enfant va travailler.

Par exemple :

  • La tour rose est d’une couleur unie. L’enfant ne travaille pas les couleurs mais les dimensions et uniquement les dimensions.
  • Les boites à couleurs : toutes les tablettes sont identiques (même taille, même forme, même matière). L’enfant ne travaille ici rien d’autre que les couleurs. Et c’est déjà beaucoup pour son jeune cerveau !

 

5/ Un matériel sensoriel

Maria Montessori a observé que l’enfant découvre le monde par ses sens.

Elle a donc conçu un matériel qui aide l’enfant à raffiner ses sens et à appréhender les concepts de manière tangible et concrète.

Par exemple :

  • Les hochets Montessori pour bébé sont d’une grande richesse et très variés :
    • de matières différentes (bois, métal, tissu, cuir…)
    • de formes différentes (ronds, carrés, triangles, ovales…)
    • de températures différentes (des hochets en métal froid, d’autres en tissus chauds…), etc.
  • Pour les enfants de 3 à 6 ans, le matériel de mathématiques : l’enfant peut toucher, prendre en main, palper, déplacer l’unité, la dizaine, la centaine, le millier. Ce n’est donc pas juste des nombres écrits sur un papier. C’est quelque chose de tangible. Et ça s’imprime d’autant mieux dans l’esprit de l’enfant que ça passe par ses sens.

 

6/ Un matériel auto-correctif

matériel montessori tour roseOn appelle ça le contrôle de l’erreur. Il permet l’auto-évaluation et l’auto-correction de l’enfant.

L’enfant voit de lui-même son erreur, sans l’intervention de l’adulte. Il peut alors se corriger seul et retravailler l’activité autant que nécessaire.

L’enfant n’a de fait pas besoin de l’approbation de l’adulte pour savoir s’il a réussi ou non. Il n’en est pas tributaire. Il travaille pour lui, pour sa satisfaction personnelle : pour progresser et non pour bénéficier de l’aval d’une tierce personne.

Par exemple :

  • La tour rose : la tour tombe si l’on ne centre pas correctement tous les cubes.
  • Le pichet d’eau : il est en verre, donc cassable. S’il le fait tomber, il constate par lui-même qu’il est brisé. La prochaine fois qu’il le portera, il redoublera d’attention et précisera son geste.

 

Conclusion

Rien n’est laissé au hasard dans le matériel Montessori ! Tout a été pensé et étudié pour répondre aux besoins de l’enfant. C’est en cela qu’il permet à l’enfant de révéler son potentiel.

Attention, contrairement à la tendance actuelle et aux fausses croyances, la pédagogie ne se résume pas au matériel. Rien ne sert de proposer le matériel à son enfant si les autres piliers ne sont pas rassemblés (à savoir le rôle de l’adulte et l’environnement). Le matériel est inutile sans avoir une connaissance profonde de la philosophie Montessori !

 

Je te souhaite une excellente journée,

Cyrielle

 

Si tu es intéressée par la pédagogie Montessori, cet article va te plaire : L’éducation Montessori est-elle réservée à l’élite ?

Cyrielle d'Horizons famille

A la naissance de mon fils en 2015, je découvre la pédagogie Montessori et son monde de bienveillance. Déclic ! Je suis convaincue des bienfaits de l'approche Montessori, de l’éducation positive et​ du maternage proximal. Ici, je partage avec toi mon expérience de maman et mes connaissances (diplômée par l'AMI - Association Montessori Internationale).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *